Femme et Développement

LES FEMMES DISPOSENT DES IDEES ET DU LEADERSHIP NECESSAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE.

Ce n’est qu’en garantissant les droits des femmes et des filles dans l’ensemble des objectifs que nous parviendrons à assurer la justice et l’inclusion, à développer des économies qui bénéficient à toutes et tous et à préserver l’environnement que nous partageons aujourd’hui et pour les générations futures.

LE ROLE DES HOMMES DANS L’AUTONOMISATION ECONOMIQUE DES FEMMES ET LA CORRELATION AVEC LES INEGALITES

Souvent, on peut convaincre les hommes de s’intéresser aux problèmes qui touchent les femmes et les filles, ces femmes traitées injustement pourraient être leurs mères, leurs tantes, leurs sœurs ou encore leurs filles.

 Mobiliser les hommes est juste et relativement efficace mais cela ne devrait pas être la seule raison pour laquelle les hommes défendent les droits des femmes et des filles, et on ne devrait évidemment pas avoir besoin de les persuader de se soucier des problèmes qui touchent les femmes et les filles.  Les hommes et les garçons devraient se sentir concernés par des problèmes tels que l’autonomisation économique des femmes, car les femmes méritent que leurs droits fondamentaux soient reconnus et respectés.  Les familles, les communautés et les États ne peuvent atteindre des niveaux optimaux de bien-être social, économique et physique lorsque la moitié de la population est exclue ou fait l’objet de discriminations. 

Les droits de la femme sont inextricablement liés à toutes les questions relatives aux droits de l’homme et à toutes les formes d’inégalité qui entravent le développement durable et qui, en fin de compte, affectent tous les individus.

L’égalité des sexes est un droit. La réalisation de ce droit est le meilleur moyen de surmonter certains des défis les plus urgents de notre époque – depuis les crises économiques et l’insuffisance des soins de santé jusqu’aux effets du changement climatique, la violence à l’égard des femmes et l’intensification des conflits.

D’un côté les femmes sont plus touchées par ces problèmes, mais de l’autre, elles disposent également des idées et du leadership nécessaire pour les résoudre. La discrimination basée sur le genre continue à empêcher un grand nombre de femmes d’avancer, et notre monde s’en trouve lui-même pénalisé. 

Le Programme phare de développement durable à l’horizon 2030 et ses 17 Objectifs de développement durable (ODD), que les leaders mondiaux ont adoptés en 2015, constituent une feuille de route visant des avancées qui sont durables et ne laissent personne.

L’instauration de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes fait partie intégrante de chacun des 17 Objectifs. Ce n’est qu’en garantissant les droits des femmes et des filles dans l’ensemble des objectifs que nous parviendrons à assurer la justice et l’inclusion, à développer des économies qui bénéficient à toutes et tous et à préserver l’environnement que nous partageons, aujourd’hui et pour les générations futures

AUTONOMISER LES FEMMES, C’EST CONTRIBUER AU DEVELOPPEMENT.

Lorsque les femmes se voient garantir l’accès aux services et l’égalité des droits, c’est l’ensemble de la communauté qui en bénéficie, en termes de développement de l’éducation, de la santé, des revenus et de l’engagement communautaire et politique.

  Malgré ces chiffres sidérants, le programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’Organisation des Nations Unies cherche à éradiquer la pauvreté d’ici à 2030 – mais cet objectif ne peut être atteint si nous continuons à avancer dans la même voie et à laisser les femmes à l’écart.  Des études récentes ont constaté que l’autonomisation économique des femmes était fondamentale pour la réduction de la pauvreté, et une condition préalable au développement durable, exploitant la possibilité de modifier considérablement l’évolution du Programme.

Programme de promotion de la femme

Contexte et justification

De nombreuses femmes ne parviennent pas à accéder aux services de santé sexuelle et procréative. Le mariage des enfants et la violence domestique représentent aussi des obstacles au développement de la femme et de la fille d’une part. d’autres part Les femmes se voient refuser l’accès à la terre, ou même à un compte bancaire. Ces inégalités empêchent l’autonomisation des femmes et des filles, donc leur développement.

Cependant, il a été constaté qu’aucune société ne peut développer son potentiel sans une participation pleine et équitable des femmes et des filles dans leurs familles, communautés et nations.

Mais également les femmes autonomes doivent participer à l’élaboration et à la mise en place de stratégies qui renforcent la résilience et font progresser le développement.

Nous ABK, soutenons les femmes afin qu’elles gagnent leurs vies et deviennent moteurs du développement durable. Bamtaare Kounkane supporte les femmes pour lutter contre la pauvreté, la marginalisation, la dégradation environnementale et la violence qui amplifient l’inégalité entre les sexes. Pour encourager toutes les parties prenantes du développement à entreprendre les mesures nécessaires pour faire avancer les droits des femmes et leur autonomisation. Nous nous réjouissons de contribuer à atteindre pleinement les objectifs et de permettre aux femmes de participer aux instances de décisions

Pour rendre les filles des vrai acteurs de developpement , Bamtaare  Kounkane  organise    une   campagne   de sensibilisation sur les mesures de prévention contre certaines maladies, de lutte contre les grossesses précoces et le sous-emploi féminin.

Le cancer du sein est une maladie où les cellules anormales se divisent de façon incontrôlable et détruisent les tissus du corps. Cette maladie prend de l’ampleur en Afrique et les populations sont de plus en plus exposées et vulnérables face à ce mal. Ces réalités citées plus haut empiètent sur l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) portant sur la santé et l’égalité de genre et l’éducation respectivement les ODD 3, 4 et 5.

Le taux présenté résulte du défaut de formation de la femme et de son statut de ménagère qui lui est conféré dans les sociétés africaines. Au vu de tout ce qui précède, Bamtaare Kounkané, promoteur des Objectifs du développement durable, initie la première édition de son projet ‘’La Caravane de la sante de Bamtaare’’.

la cravane de la sante   a pour objectif de contribuer à la lutte contre le paludisme, le cancer et à riposter contre la propagation de la Covid19 et de ses impacts négatifs sur la reproduction à travers des sensibilisations. Elle va permettre à 200 jeunes filles d’avoir une connaissance sur les outils d’entrepreneuriat pour faciliter leur autosuffisance financière et prendre soin de leur propre santé. 

‘’La Caravane de la sante de Bamtaaré’’ est un projet composé uniquement de jeunes femmes dont l’âge varie entre 18 et 30 ans, passionnées de leadership et du volontariat. Le projet a pour objectif de faire de la jeune fille, un moteur de développement.

Objectif global  et spécifiques 

Objectif global :

L’objectif du Programme de promotion de la femme est d’atteindre la pleine participation des femmes à la vie économique, sociale et démocratique et l’élimination de la violence faite aux femmes et aux filles ;

Objectifs spécifiques :

  • L’amélioration de la sécurité et la prospérité économiques des femmes et des filles ;
  • L’accès des femmes et des filles aux postes de responsabilité et de décision.

Plan d’action de promotion de la femme et de la fille

LieuActivitésActeursDatesThèmes Objectifs Résultats attendus
 Séance de sensibilisation (toutes catégories sociale)Commissions chargée de la femme, éducation et la commission santé sur les méfaits de la violence sur la femme-Amener les participants à connaitre le danger de la violence sur la femme  -Les participant sont conscient de l’importance du bien-être de la femme et de la fille et se sont engagés à respecter et faire respecter les droits des femmes et des filles
 Séance de sensibilisation avec les leaders communautaires et conseillères de la communeCommission femme, éducation, culture et action sociale  sur la participation de la femme aux instances de décision et aux activités de développementAmener les participants à comprendre que la marginalisation de la femme est un frein au développementLes participants sont conscients de l’implication des femmes et se sont engagées à participer pleinement à toutes les activités de développement
 plaidoyer avec les acteurs communautaires et leaders locauxCommission femme, éducation, culture et action sociale Abandon du viol et des mariages d’enfants élèves et mineursAmener les participants à abandonner Les participants ont pris l’engagement d’abandonner et de sensibiliser les parents à abandonner